Sélectionner une page

Boutique

Affichage de 1–9 sur 13 résultats

  • Jules Ronjat

    29,00

    Jules Ronjat (1864-1925), un savant et un linguiste, certainement un des plus grands romanistes du début du XXe siècle. Né à Vienne (Isère), c’est par admiration pour Mistral qu’il apprend l’occitan provençal et se dévoue totalement à sa « Cause ».

  • Imbert de Salles défenseur de Montségur

    12,00

    Après les deux Croisades contre les Albigeois, Raymond Trencavel, entreprend en 1240 la re­con­quête de ses possessions. Petit noble, Imbert de Salles participe à cette révolte. Proscrit, il embrasse la foi des bons hommes pour lesquels Montségur devient le dernier refuge.

  • Imbèrt de Salas aparaire de Montsegur

    12,00

    Après las doas Crosadas contra los Albigeses, Ramond Trencabèl entrepren en 1240 la reconquista de sas possessions. Pichon nòble, Imbèrt de Salas, participa a la revòlta. Faidit, se convertís a la fe dels bons òmes, que, per eles, Montsegur es lo darrièr recapte. [...]

  • Albi cité épiscopale

    29,00

    Autour de la basilique Sainte-Cécile et du palais-forteresse des évêques, la cité épiscopale d’Albi, toute de brique, représentation unique d’un type de développement urbain en Europe, constitue un ensemble bâti remarquablement préservé, allant du Moyen Âge à l’époque contemporaine.

  • La langue des Juifs du pape

    19,00

    Le Comtat Venaissin, cet ilot de judéité, perdu dans une France où les Juifs étaient interdits de séjour depuis le Moyen Age, était-il aussi un ilot linguistique ? Quelle langue y parlait-on ? Hébreu, provençal, français, ou une langue propre, le chuadit ou judéo-comtadin ? Qu’en reste-t-il ?

  • Voyages en Pays Rabastinois

    29,00

    Rabastens, entre Atlantique et Méditerranée, au cœur de l’isthme qui relie le Massif central aux Pyrénées. Entre Toulouse et Albi, un des joyaux du pays de la brique, patrie du poète occitan Auger Gaillard et perle du vignoble gaillacois.

  • Etiquette

    Louis Fieu

    11,00

    Louis Fieu (1879-1973), député du Tarn et maire de Carmaux, demeura à son poste pendant l’Occupation tout en aidant la Résistance. Accusé de pétainisme et exclu du parti socialiste à la Libération, les documents apportés par l’auteur rétablissent la vérité.

  • L’église St-Eugène de Rosières

    13,50

    Sous la commune, il y a la paroisse et, au centre, l’église. Jusqu’aux fresques de Nicolaï Greschny, Jacques Castagné fait l’archéologie de cet espace qui rythma la vie de générations et de générations avec toute sa science de la symbolique de l’art sacré.

  • Les Juifs ont-ils du coeur ?

    20,00

    « Comment rendre les juifs plus utiles et plus heureux en France ? » se demandait l’abbé Grégoire. L’oeuvre de libération des révolutionnaires français et de Napoléon se fonde paradoxalement sur les plus anciens préjugés antijudaïques.