Sélectionner une page

Boutique

Afficher tous les 7 résultats

  • Louisa Paulin de la vie à l’œuvre

    22,00

    Les auteurs des communications ici rassemblées [...] ont été surpris et subjugués par la dimension de la femme, du poète, de la musicienne et de la lectrice, bien au fait de la problématique de la création contemporaine, tant en langue française comme en langue occitane.

  • Chansons albigeoises

    12,50

    Connaissez-vous L’Albitgéso, La Gaillagolo, l’Ym­­no vaureso, La Brensole, ou La Saïssolo, autant d’hymnes célébrant Albi, Gaillac, Lavaur, Brens ou Saïx, sur des paroles de nos poètes locaux et que l’on chantait à la fin des plantureux repas d’autrefois ou pour célébrer le simple plaisir d’être entre soi ?

  • Albi cité épiscopale

    29,00

    Autour de la basilique Sainte-Cécile et du palais-forteresse des évêques, la cité épiscopale d’Albi, toute de brique, représentation unique d’un type de développement urbain en Europe, constitue un ensemble bâti remarquablement préservé, allant du Moyen Âge à l’époque contemporaine.

  • En Algérie sur les pas de Jean Boudou

    12,50

    Jean Boudou, le plus emblématique des écrivains occitans contemporains, passa ser dernières années comme professeur de sciences agricoles en Algérie et y mourut (1968-1975).

  • Voyages en Pays Rabastinois

    29,00

    Rabastens, entre Atlantique et Méditerranée, au cœur de l’isthme qui relie le Massif central aux Pyrénées. Entre Toulouse et Albi, un des joyaux du pays de la brique, patrie du poète occitan Auger Gaillard et perle du vignoble gaillacois.

  • Correspondance Paulin – Perbosc (1937-1944)

    25,00

    Une tendre amitié qui, de lettre en lettre, se tisse entre deux êtres épris de beauté. Une correspondance qui nous plonge dans l’intimité des deux poètes, un document inédit et précieux ; une oeuvre littéraire à part entière.

  • Etiquette

    Letras de Joan Bodon a Enric Mouly

    15,00

    Pendant 35 ans, de 1941 a 1975, dos escrivans occitans de Roergue : Joan Bodon e Enric Mouly s'escriguèron. E mai foguèssen pas del meteis temps, e mai aguèssen pas las meteissas idèas, s'endevenguèron a plec per la causa comuna que i vodèron lor vida : salvar la lenga mairala e li donar tot son lustre.