Sélectionner une page

Boutique

8 résultats affichés

  • Sosc / Rêve

    16,00

    « Soscarem, dins la nuèit, a de sorgas perdudas… Nos rêverons, dans le soir, à des sources perdues…» Ces sources perdues ce sont celles des commencements : de l’amour, du printemps, de l’eau vive et des oiseaux, des roses et des feux de joie, des chants des troubadours, de la petite fille, du village et de son ciel…

  • Portulan

    19,00

    Portulan I, aquò’s l’encontre apassionat d’un Occidental amb l’Autre, l’Afganistan rufe, amb sa sensualitat, lo rafinament despolhat de sos pòbles e de sos desèrts. Portulan II, dempuèi la misèria e los enebriaments de las Índias, seguís los camins dels Imalaias, cap a Ladakh, lo Tibet occidentau.

  • Mirandol

    25,00

    Du village primitif de Mirandol, juché au bord du Viaur, au bourg de Bourgnounac sur le plateau, qui lui ravit la prééminence au XIXe siècle, avec l’amour passionné d’une enfant du pays, Lygie Bonnafous-Valière retrace l’histoire et reconstitue la vie de ce coin de Ségala, terre à seigle et à châtaigne.

  • Vabre, village d’Occitanie

    13,50

    Un chef-lieu de canton, entre Sidobre et Monts de Lacaune, partagé entre catholiques et protestants. Le long des deux derniers siècles, les changements économiques, démographiques et politiques provoqués par la révolution industrielle.

  • Revista VT n°5 – Poesia occitana d’ara (2)

    3,00

    Jòrdi Blanc, Franco Bronzat, Sèrgi Carles, Anna Isac, Francés Gasanhas, Carles Nogaret, Joan Ives Roier, Joan Luc Sauvaigo, Alem Surre-Garcia, Joan Pèire Tardiu.

  • Revista VT n°4 – Poesia occitana d’ara (1)

    3,00

    Sèrgi Bèc, Ives Roqueta, Peir Andreu Delbeau, Felip Gardy, Joan Larzac, Rotland Pecot, Joan Maria Petit, Joan Bernat Vaselhas, Ramon Busquet, Marcèla Delpastre.

  • Revista VT n°1 – Occitània al sègle XIX

    3,00

    La pensada politica occitana al sègle XIX. La Comuna de Marselha. Los dròlles de las fargas de La Sala.

  • Lo Manifèst del Partit communista

    5,00

    Un simbòl e un monument. Lo Manifèst es seguit d’un tèxt d’Engels de 1846 sus « la nacionalitat de la França de Sud » e d’un autre, de la Republica democratica de Vietnam, en referéncia a Mistral, sus « la lenga nacionala ».