Sélectionner une page

Boutique

Affichage de 19–27 sur 48 résultats

  • L’Escalièr de Veire (éd. numérotée)

    18,00

  • L’église St-Eugène de Rosières

    13,50

    Sous la commune, il y a la paroisse et, au centre, l’église. Jusqu’aux fresques de Nicolaï Greschny, Jacques Castagné fait l’archéologie de cet espace qui rythma la vie de générations et de générations avec toute sa science de la symbolique de l’art sacré.

  • La Coa de la Cabra

    13,50

    De vèrs 1940, un enfant de vinhairons dins l’univèrs claus d’un vilatge. La familha, la natura, lo trabalh, vistes pels uèlhs d’un mainatge. Lo jornal pòrta los ressons de la guèrra. La patria, sola se’n tracha l’escòla…

  • Solstici d’amor

    7,00

    La capacitat d’agachar sas angoissas en fàcia, mas tanben, a tocar tèrra, la de se meravilhar de nòstra insuportabla e adorabla, umana e inumana condicion.

  • Les Juifs ont-ils du coeur ?

    20,00

    « Comment rendre les juifs plus utiles et plus heureux en France ? » se demandait l’abbé Grégoire. L’oeuvre de libération des révolutionnaires français et de Napoléon se fonde paradoxalement sur les plus anciens préjugés antijudaïques.

  • L’Abbé Barthe, curé d’Escoussens

    9,50

    Pierre Joseph Marie Barthe, curé d’Escoussens pendant un demi-siècle et forte personnalité, y vit naître, grandir et mourir plusieurs générations. Ses mots et ses incartades, racontés de manière humoristique, étaient dignes de rester dans toutes les mémoires.

  • Direm a la nòstra nena

    6,50

    De poemas occitans per dire a las nenas e als dròlles. Los aucèls e los nises, lo bèl matin e lo silenci de l’auton, la bona pluèja e la ronda dels mòrts, lo Nadal dels vencits e de breçairòlas.

  • Carmaux des origines au XXe siècle

    18,00

    Maire de la ville de la Libération à 1977, Jean Vareilles en retrace l’histoire depuis les premiers peuplements préhistoriques jusqu’aux années de feu de la fin du XIXe siècle.

  • Journal (broché)

    18,00

    Le Limousin, ses légendes, son histoire, sa nature et ses saisons. « J’ai appris par la voix du renoncement la saveur unique de la liberté. » Le journal d’une femme libre et séduisante, artiste et musicienne, écrit à Tulle, de 1923 à 1928, dans une prose inégalable.