Sélectionner une page

Boutique

Affichage de 10–18 sur 25 résultats

  • L’Escalièr de Veire

    13,50

    Reedicion d’un recuèlh de poemas, L’escalier de verre, inspirats de las comptinas e dels contes de sa menina e virats en occitan per Jòrdi Blanc, amb una introduccion sul sens e la portada d’aquela restitucion, « D’une langue à l’autre ».

  • L’Escalièr de Veire (éd. numérotée)

    18,00

  • Solstici d’amor

    7,00

    La capacitat d’agachar sas angoissas en fàcia, mas tanben, a tocar tèrra, la de se meravilhar de nòstra insuportabla e adorabla, umana e inumana condicion.

  • Direm a la nòstra nena

    6,50

    De poemas occitans per dire a las nenas e als dròlles. Los aucèls e los nises, lo bèl matin e lo silenci de l’auton, la bona pluèja e la ronda dels mòrts, lo Nadal dels vencits e de breçairòlas.

  • Anthologie de la prose Occitan du moyen âge (t. 2)

    18,00

    Des Leis d’Amor, la première grammaire européenne en langue vulgaire, aux textes religieux, médicaux, alchimistes, astrologiques et aux traités de chirurgie et de mathématiques : un panorama de la prose occitane non littéraire.

  • Le livre des accomplissements

    8,00

    Un jeu de trente-deux cartes : le philosophe, le paysan, le comédien, la reine, l’illusionniste, autant de figures qui nous renvoient au moi profond et que nous font découvrir le jeu qui pourrait bien être le nôtre. Dans une nouvelle donne.

  • Pour Lancelot

    8,00

    Deux recueils écrits entre 1968 et 1970, le premier à la suite d’une lecture de La Queste du Saint Graal, chevalier de neige et de lumière, le second sous le signe des gémeaux, unis pour toujours dans leur figure double et qui luisent à jamais dans le ciel nocturne.

  • Etiquette

    Letras de Joan Bodon a Enric Mouly

    15,00

    Pendant 35 ans, de 1941 a 1975, dos escrivans occitans de Roergue : Joan Bodon e Enric Mouly s'escriguèron. E mai foguèssen pas del meteis temps, e mai aguèssen pas las meteissas idèas, s'endevenguèron a plec per la causa comuna que i vodèron lor vida : salvar la lenga mairala e li donar tot son lustre.

  • L’étrange résurrection d’Anatole

    4,00

    Le monde peut-il être sauvé par un vieillard aveugle et malheureux ? Une nouvelle de science-fiction écrite par deux jeunes collégiennes primées au « Salon du Livre » d’Albi.