Sélectionner une page

Boutique

Affichage des produits 10–18 sur 26

  • Dernières lueurs souterraines

    25,00

    Par un ancien mineur de Carmaux, tous les métiers de la mine tels qu’il les a pratiqués (piqueur, foudroyeur, sondeur…). Des mineurs-paysans du Ségala aux immigrés polonais, espagnols, italiens, slaves ou maghrébin, un bel hommage à tous les camarades dont il a partagé le travail et les luttes [...]

  • Éléments de phonétique de l’occitan

    7,50

    L’évolution de l’occitan moderne à partir du latin et de l’occitan médiéval. Un abrégé pratique destiné aux étudiants et aux maîtres. Une réponse scientifique aux interrogations sur les principes de base de la graphie occitane moderne.

  • Lo Salvatjon / L’Innocent

    12,00

    « Victor », « l’enfant sauvage de l’Aveyron » : Leopòld Durand a caminat sus sas pesadas e li a tornada la paraula en òc. Tant el coma Pierre Calmette, en francés, amb lor coneissença del païs, dels òmes del temps e de uèi, espolson lo mit.

  • Vie et mort de personne

    12,00

    L’auteur part à la recherche de son grand-père inconnu. Un style rapide et efficace de carnet de bord, une enquête serrée et prenante, suivie d’un court récit, Una lecçon de francés, sur la répression linguistique en famille.

  • La cosina a vista de nas

    22,00

    Dintradas, ensaladas, sopas e bolhons, moletas, pastas, legums, peisses, porcalha, confit e fetge gras, carn, salsa, consèrvas, dessèrts, confiments o bevendas : 120 recèptas d’en cò nòstre amb tot çò que cal per las capitar. E una introduccion sus las fèstas d’un còp èra.

  • Lo cabrièr de las paraulas

    12,00

    El es ensenhaire, ela infirmièra. An tres dròlles e se meton a abalir de cabras, de cabras que ne fan parlar mai d’un dins lo vilatge. Fantasiá, causida o biais de se plegar al voler del lòc ?

  • La Coa de la Cabra

    13,50

    De vèrs 1940, un enfant de vinhairons dins l’univèrs claus d’un vilatge. La familha, la natura, lo trabalh, vistes pels uèlhs d’un mainatge. Lo jornal pòrta los ressons de la guèrra. La patria, sola se’n tracha l’escòla…

  • L’Abbé Barthe, curé d’Escoussens

    9,50

    Pierre Joseph Marie Barthe, curé d’Escoussens pendant un demi-siècle et forte personnalité, y vit naître, grandir et mourir plusieurs générations. Ses mots et ses incartades, racontés de manière humoristique, étaient dignes de rester dans toutes les mémoires.

  • Journal (broché)

    18,00

    Le Limousin, ses légendes, son histoire, sa nature et ses saisons. « J’ai appris par la voix du renoncement la saveur unique de la liberté. » Le journal d’une femme libre et séduisante, artiste et musicienne, écrit à Tulle, de 1923 à 1928, dans une prose inégalable.