Sélectionner une page

Boutique

Affichage des produits 1–9 sur 10

  • Chansons albigeoises

    12,50

    Connaissez-vous L’Albitgéso, La Gaillagolo, l’Ym­­no vaureso, La Brensole, ou La Saïssolo, autant d’hymnes célébrant Albi, Gaillac, Lavaur, Brens ou Saïx, sur des paroles de nos poètes locaux et que l’on chantait à la fin des plantureux repas d’autrefois ou pour célébrer le simple plaisir d’être entre soi ?

  • Albi cité épiscopale

    29,00

    Autour de la basilique Sainte-Cécile et du palais-forteresse des évêques, la cité épiscopale d’Albi, toute de brique, représentation unique d’un type de développement urbain en Europe, constitue un ensemble bâti remarquablement préservé, allant du Moyen Âge à l’époque contemporaine.

  • Lo Princilhon

    15,00

    « Una estranha votz pichonèla me desrevelhèt. Me fasiá : « Se vos plai… dessenha-me un moton ! » Me quilhèri coma folzejat pel tròn. Me freguèri plan los uèlhs. Regassèri. E te vegèri un omenet, quicòm d’extraordinari, que m’espiava grèvament. »

  • En Algérie sur les pas de Jean Boudou

    12,50

    Jean Boudou, le plus emblématique des écrivains occitans contemporains, passa ser dernières années comme professeur de sciences agricoles en Algérie et y mourut (1968-1975).

  • Voyages en Pays Rabastinois

    29,00

    Rabastens, entre Atlantique et Méditerranée, au cœur de l’isthme qui relie le Massif central aux Pyrénées. Entre Toulouse et Albi, un des joyaux du pays de la brique, patrie du poète occitan Auger Gaillard et perle du vignoble gaillacois.

  • Los tres gendres del paure òme

    13,00

    « L’istòria es de las pus polidas, comola d’images e de personatges magics… Aquò’s règla quasiment generala que los contes se devon acabar dins lo bonur del protagonista principal. Amb aqueste, non : es dins lo big sleep de la mòrt que tot se clava… »

  • Contes de Gaulena

    9,00

    Lo grand especialista de toponimia que foguèt Ernèst Negre nos tòrna metre la lenga d’òc en boca dins l’unitat de lòc e de temps del seu vilatge d’a passat temps. Un omenatge coral a totes los seus.

  • L’orsa

    3,50

    « Cada conte del pòble es un poema » çò disiá Poshquin. Lo caçaire tua l’orsa e li rauba sos pichons. Lo lop, lo vibre, la missara, lo gat-pudre, la lèbre, l’eiriç e totas las bèstias del bòsc li venon portar solaç.

  • La Desqueta de la mameta


    Setada sus sa cadiereta basseta, la mameta que bròca japa talament que la cauceta ven tan longa que dintra pas mai dins la desqueta… « Fai tirar » es l’istòria d’un camion que vòl pas demarrar. Qual sap se Cluca roge o Cluca verd lo daissaràn passar ?